Un musicien parmi tant d’autres

Renaud Fleury Personnage mythique de la musique Pop britannique, Reginald Kenneth Dwight (mieux connu aujourd’hui sous le nom de Elton…

le PLASTIQUE À USAGE UNIQUE, UN LOCATAIRE À EXPULSER

Nicolas Patenaude

Coca-Cola produit plus de 100 milliards de bouteilles de plastique jetables par année. C’est bien beau de dire que «prendre soin de l’environnement, c’est d’abord possible avec des actions individuelles», mais pourquoi ne pas tenter d’éliminer le problème à la source? Si elles avaient eu le choix, les victimes de l’accident du Titanic auraient-elles préféré vider l’eau du navire à la pompe au fur et à mesure, jusqu’à finalement être submergée, ou bien auraient-elles plutôt voulu boucher les trous de la coque pour pouvoir cesser de lutter contre les flots?

Les jeunes pour le futur : «demain, nous serons encore plus»

Laura Doyle-Péan

Le vendredi 22 mars 2019 à 13h, une vingtaine de jeunes se sont réuni.e.s devant l’Assemblée nationale de Québec, près de la fontaine de Tourny, à l’occasion de la journée internationale de l’eau. Vêtu.e.s et maquillé.e.s en bleu, ces jeunes étaient présent.e.s malgré le froid dans un but précis : dénoncer l’inaction du gouvernement Legault face à l’urgence climatique et inspirer d’autres jeunes à prendre la parole et à agir pour la protection de l’environnement.

«Êtes-vous sûr.e de vouloir désactiver votre compte ?»

Alice Salomé Petit

Fil ininterrompu de stories de plats santé ou de chats assoupis. Les vies fascinantes des autres s’enchaînent sous mes yeux refusant de coopérer après des heures passées à scruter mon cellulaire. Réflexe machinal de mon doigt ouvrant le gouffre temporel du défilement infini. Instagram. C’est en consultant mes statistiques de temps d’écran que le problème m’est apparu de manière criante. Je passais un temps délirant à m’irriter la rétine sur l’interface de cette application. Après une tentative de nier cette honte numérique, de cacher l’appli dans mes dossiers, d’éviter de l’ouvrir à chaque moment d’attente ou encore de me déconnecter de mon compte après chaque consultation, il fallait se rendre à l’évidence et s’infliger l’ultime châtiment contemporain : la suppression pure et simple de l’application (insérez ici les cris d’horreur).

Le clash de l’information personnelle

Renaud Fleury

Facebook nous demande d’améliorer notre profil en indiquant des informations personnelles dont l’âge (date de naissance), la ville où l’on vit, celle où nous sommes nés, où nous avons étudié, où nous travaillons et ce que nous aimons faire dans la vie (nos passions). Ces informations peuvent-elle se retourner contre nous? En d’autres mots, est-ce-que notre niveau de scolarité tel qu’affiché sur Facebook peut devenir une arme qu’utiliseront les haters et les trolls afin de détruire notre réputation?